Paroles de sagesse (Mettre fin à la pauvreté)

Par Cheyenne Hardy
Catégorie: 12 à 17 ans

(Texte original anglais)

Une fois, lorsque j’étais petite,
J’ai entendu ma mère énoncer,
« Si tu donnes un poisson à un homme,
Il aura à manger pour une autre journée.

Mais si tu ENSEIGNES à cet homme comment pêcher,
La faim sera pour lui chose du passé. »
Une de telles paroles de sagesse prononcées,
Pourquoi y a-t-il encore des pauvres? me suis-je souvent demandé.

Je suis bénévole à la banque alimentaire,
Toutes les semaines, nous ouvrons sans pause,
Nos clients viennent pour de la nourriture et des vêtements,
À moins qu’ils ne cherchent autre chose?

Peut-être cherchent-ils une solution?
Pour que le cycle de la pauvreté soit détruit.
Chaque semaine, nous faisons la même chose, encore et encore,
N’est-ce pas là la définition de la folie?

Lorsqu’une personne vit dans la pauvreté,
Il arrive souvent qu'elle n'ait pas la santé.
Une mauvaise santé fait qu’on ne peut étudier,
Sans éducation, pas de prospérité.
Tout est relié dans la vie.
Petit salaire, pas de transport, pas de travail, bien entendu.
Un seul incident peut faire dérailler le train,
La maladie, une blessure et le bon plan n’est plus.

La pauvreté, c’est prendre des décisions ardues.
Faire l’épicerie ou payer le loyer?
Acheter des médicaments, payer la facture d’électricité?
De l’argent, il n’y en a déjà plus.

La pauvreté est un enjeu complexe.
Il nous touche de différentes façons et à différents degrés
De nature multidimensionnelle
Elle affecte la force de nos collectivités.

Gouvernements, écoutez bien.
Il est temps que tout le monde y mette du sien.
Parce que la réduction de la pauvreté et la croissance économique
Vont de pair, en toute logique.

Canada, nous pouvons faire mieux.
Travaillons main dans la main.
Nos dirigeants, nos citoyens, les riches et les pauvres
Il est temps de prendre les grands moyens.
Ensemble, nous pouvons restaurer l’espoir,
Mais l’UNITÉ est essentielle.
Ensemble, nous pouvons faire en sorte que tous les Canadiens
Aient la possibilité d’atteindre leur plein potentiel.

Commençons par l’éducation et un logement sécuritaire,
Peut-être un meilleur salaire et des services de garde moins chers?
Arrêtons de nous attaquer aux symptômes de la pauvreté,
Trouvons plutôt le moyen de l’enrayer.

Cela me ramène à ce que ma mère disait,
Parce qu’en fait, c’est ce que je voudrais.
Arrêtons de nourrir ceux qui ont faim pour une journée,
Et enseignons plutôt à notre pays à pêcher.


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

** Fermé **

Merci à tous ceux qui nous ont soumis leurs idées créatives afin de nous aider à #RéduireLaPauvreté au Canada!

<span class="translation_missing" title="translation missing: fr-CA.projects.blog_posts.show.load_comment_text">Load Comment Text</span>